Ce site utilise des cookies afin d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Projets Politique de la Ville et CAF26 septembre 2021

 





Pour l'année scolaire à venir, et grâce aux subventions de la Politique de la Ville et de la CAF, nous allons pouvoir proposer sur le quartier bourg de Sainte Foy la Grande un projet "échanges de contes" qui impliquera à la fois les élèves de l'école (au travers d'ateliers contes et philo), mais aussi les parents d'élèves de l'école Paul Bert, et les Rouleparoles actifs sur le pays foyen... Présentation détaillée du projet :
 

Collecter, s'exprimer 
et grandir en citoyenneté avec les contes :


Objectifs : 

 

Favoriser la réussite éducative des enfants en relation avec les parents, dynamiser l'implication des parents dans la scolarité
  • Donner une dynamique de travail collective : enseignants, parents, enfants, associations, institutions
  • Accompagner la scolarité et prévenir l'exclusion
  • Favoriser l'accès à la culture et à l'expression, notamment pour les filles
  • Favoriser l'ouverture des jeunes au monde, et l'accès à la citoyenneté
  • Favoriser l'expression orale des jeunes
  • Développer les valeurs du bien vivre ensemble

 

Différentes étapes :
 

La rencontre :


1. Dans un premier temps, nous irons à la rencontre des parents qui suivent des cours de FLE, pour leur présenter cette idée toute simple : toutes les cultures sont porteuses de contes, tout comme elles sont porteuses de chants, de musiques et de recettes de cuisine... Une merveilleuse façon de partager et d’échanger, d’apprendre à se connaître et à se respecter est d’échanger des contes, ou des chants, des musiques, ou des recettes de cuisine. Puisque la spécificité de l’association Compagnie Rouleparoles est de proposer un travail avec, par et pour les contes, nous leur proposerons des échanges de contes.

 

2. Nous leur demanderons lors de ce premier rendez-vous s'ils ou elles connaissent des contes de leur pays d’origine, s’ils s’en rappellent (un peu ou beaucoup, peu importe), et s’ils seraient prêts à raconter ou lire (c'est possible dans leur langue d’origine) les contes ou les bribes de contes dont ils se rappellent… Mais pour que nous puissions comprendre ces contes, nous aurons besoin d’interprètes qui pourront être les enfants, ou les adolescents, plus à l’aise avec le français que leurs parents. 


3. A l’issue de ce premier rendez-vous, pour nous accorder sur ce que nous entendons par « conte », nous dirons à chaque groupe de parents un petit conte court, facile à comprendre, qui peut s’adresser aux enfants. Nous espérons, avec la directrice de l'école, organiser une ou deux séances qui réuniront parents des cours de FLE avec une petite classe de CP ou de CE1 qui viendraient écouter ces contes, afin que les parents soient témoins de l’impact bénéfique des contes sur leurs enfants.

Mise en place des ateliers :


1. A l’issue de ces séances « rencontre/découverte » nous inviterons les parents intéressés par ce projet à une réunion de lancement, pour permettre la constitution de différents groupes si nécessaire, et l’établissement d’un planning pour la mise en œuvre de ces ateliers « échanges de contes parents/enfants », en faisant en sorte que tous les parents volontaires puissent y participer.

 

2. Puis il y aura le temps (pas encore très défini) des ateliers d’échanges de contes, sans doute sur plusieurs mois, qui permettront de constituer un répertoire de contes de toutes origines.


3. Ces ateliers seront animés d'une part par Nell et Jack (porteurs du projet), mais toujours accompagnés par les conteuses de l’association, qui participeront à ces ateliers, soit pour conter à leur tour, pour échanger des contes, pour collecter, réécrire certains contes dits par les parents, et peut-être les préparer pour les conter à leur tour.

 

La Fête finale

 
L’idée, au final, est d’organiser une belle fête de la parole et des contes qui rassemblerait parents et enfants de toutes origines, et ferait circuler la parole et les contes de différents pays, en langue d’origine, et/ou traduits en français par les enfants, ou par les parents eux-mêmes, ou par les conteuses de l’association, tout reste à inventer….

 

Bien sûr, cette fête de la parole et des contes pourrait s’inscrire dans le cadre d’une autre fête déjà existante sur Sainte Foy la Grande, réunissant adultes et enfants du quartier  bourg. (exemples : kermesse de l’école, fête du lien).